Les crédits pouvant être accordés aux personnels de l’Éducation nationale

(actualisé le ) par Julien Delmas

Comme tout salarié, un enseignant ou un fonctionnaire travaillant au ministère de l’Éducation nationale peut bénéficier d’un crédit bancaire dans la mesure où ses capacités de remboursement le permettent.

Les documents à présenter pour demander un crédit

Pour tout crédit, il faut présenter au moins les pièces suivantes :
- Pièce d’identité officielle ;
- Justificatifs des revenus du foyer (notamment les bulletins de salaire pour les enseignants) ;
- Chèque annulé et relevé d’identité bancaire ;
- Justificatif de domicile.
D’autre part, pour un crédit relativement important ou pour un rachat de crédits, les banques demandent souvent les tableaux d’amortissement des prêts en cours, les avis d’impôt sur le revenu des trois dernières années et les relevés bancaires du dernier trimestre écoulé.

Les critères appliqués par les banques pour l’octroi des crédits

Lorsqu’une personne demande un crédit à une banque, celle-ci doit analyser le risque qu’elle prend en accordant le crédit demandé. En conséquence, elle tient compte avant tout du montant des revenus du demandeur et de la stabilité de son emploi.
Pour que le crédit puisse être accordé, il faut en premier lieu que le total constitué par les mensualités du crédit que le demandeur doit déjà rembourser, de celle de son futur crédit et de son loyer s’il est locataire ne dépasse pas le tiers de ses revenus et de ceux de son conjoint. Lorsque les revenus de la personne ne sont pas très élevés, la banque vérifie aussi si le montant qui lui restera après le paiement de ses mensualités permettra de payer facilement les dépenses courantes du foyer.
En outre, aucun crédit ne peut être accordé à une personne qui n’a pas le droit d’émettre des chèques ou qui est inscrite au fichier des incidents de crédit aux particuliers de la Banque de France. Cette inscription résulte du fait que l’intéressé se trouve dans l’un des cas suivants :
- Défaut de remboursement d’un découvert bancaire au moins égal à 500 € deux mois après une mise en demeure adressée par la banque ;
- Dépôt d’un dossier de surendettement ;
- Défaut de paiement de deux mentalités consécutives d’un crédit ou d’une mensualité échue depuis au moins deux mois ;
L’inscription est faite si le débiteur n’a pas régularisé la situation dans un délai de 30 jours suivant l’envoi d’une lettre l’avertissant du fait que la banque va devoir l’inscrire au FICP.

Enfin, si l’enseignant a été invité à fournir ses relevés bancaires, la personne chargée de la demande vérifie si aucune écriture concernant un rejet de chèque ou de prélèvement n’apparaît sur ces relevés.

Les crédits immobiliers

Il s’agit de prêts destinés à financer l’achat d’un logement que l’enseignant occupera à titre de résidence principale ou secondaire ou qu’il mettra en location. Dans ce cas, l’emprunteur doit fournir en plus une copie du compromis de vente signé chez le notaire.
En principe, l’emprunteur peut choisir entre un taux fixe, un taux variable, un taux mixte ou un prêt à taux révisable capé. Un taux variable est toujours inférieur à un taux fixe lors de la conclusion du contrat de prêt, mais l’endettement de l’emprunteur risque de s’alourdir si les taux d’intérêt montent. Le risque peut être diminué si l’emprunteur choisit un prêt à taux révisable capé ou un prêt à taux mixte qui est constitué d’une partie fixe et d’une partie variable.

Les crédits à la consommation et les crédits personnels

Il s’agit de crédits permettant à l’emprunteur de renforcer sa trésorerie ou de financer l’un des projets suivants :
- Travaux nécessaires dans le logement ;
- Achat d’une voiture, de meubles ou d’équipements électroménagers.

Les crédits renouvelables

Il s’agit de réserves d’argent mises à la disposition des emprunteurs par les banques et qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements. Ces crédits étant coûteux, il est préférable de n’y recourir que dans le cas où ils sont rentables.

Comment choisir judicieusement un crédit

Il faut toujours comparer plusieurs offres de crédit pour profiter de la concurrence qui existe entre les banques. En effet, cette démarche qui peut être faite au moyen du site cnasea.fr permet d’économiser une somme importante, surtout si on demande un prêt immobilier. Les enseignants ont par ailleurs intérêt à examiner les offres de la CASDEN (qui est une filiale du groupe des Banques Populaires.